09 mars 2009

ASSEMBLEE GENERALE DE L'UNIVERSITE MLV - LUNDI 9 MARS 2009

Présentation de la Tribune (2 étudiants - 2 profs)

Bilan des Coordinations :

- CNU (06/03) :

Vote d'une première motion de convergence avec le primaire et le secondaire à propos de la question de la masterisation.
Décide le soutien de toute initiative de blocage des universités. Appelle aussi aux blocages, aux filtrages ou aux occupations, sans dates précise, laissant ainsi la possibilité à chaque site de s'adapter à son campus et sa mobilisation.
A réagi très rapidement au communiqué du gouvernement sur les négociations par un contre communiqué qui insiste sur la détermination du mouvement.

- CNE (07/03 et 08/03) :

Non élargissement de la plateforme de revendication.
Arrêt des cours par tous les moyens (blocages, occupations, piquets de grève).
Refus d'un comité de grève national au profit d'un porte-parolat.
Appel à la convergence des luttes avec les autres branches professionnelles, sur le modèle des Antilles, avec pour objectif la journée du 19 mars.

- IUFM :

Demande l'ouverture immédiate des inscriptions aux concours de l'IUFM (Capes, PE,...)


Propositions d'actions :

- SLU invite les universités à faire des piquets de grève tournants devant les ministères.
- Mardi à 12h30, les profs organisent une conférence "La masterisation pour les nuls" dans l'Auditorium de Copernic.
Il est prévu d'y présenter le contrat doctoral et la masterisation aux personnes qui voudraient s'informer.
- Appel de la CNU à une action nationale devant les rectorats, le mardi 10 mars, journée "De la maternelle à l'université".
Le rendez-vous pour le rectorat de Paris est à 14h30, place de la Sorbonne.
- Il est proposé una action qui permettrait de bloquer les cours mais pas les facs.

Il est proposé de voter l'obtention du second semestre à tous les étudiants en cause de la durée du mouvement. Le vote est reporté à la prochaine AG.

Débat :

Le débat a porté autour de deux points précis :
- L'articulation entre nos revendications actuelles et le problème de la précarité des étudiants. Il est remarqué que dans la perspective de la convergence des luttes, il est important d'envisager ces questions de précarités à une échelle générale. Un membre du personnel fait la demande d'une revendication exigeant le salaire minimum à 1500€ par mois.
- Il est aussi rappelé sur le fond qu'il ne faut pas oublier que l'université n'est pas le vivier des entreprises et que la formation qu'elle dispense n'a pas à être professionnalisante.

Vote :

- Constitution d'une comission au sein du comité de mobilisation sur la précarité.
Reporté (majorité d'abstention).

- Principe d'occupation de l'université, le jour de la mobilisation nationale (mercredi 11 mars).
Accepté (pour plus de renseignements, voir le comité de mobilisation).

- Principe d'une action de blocage des cours mais pas de l'université.
Accepté.

- Salaire minimum à 1500€.
Accepté.

- Grève.
Reconduite à l'unanimité jusqu'à la prochaine AG, le 11 mars, à 11h.


A l'ordre du jour de la prochaine AG :

- Obtention du second semestre.
- Election des délégués en Coordinations Nationales.

Posté par umlvavenir à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ASSEMBLEE GENERALE DE L'UNIVERSITE MLV - LUNDI 9 MARS 2009

Nouveau commentaire